Amilcar Cabral

Nouveau produit

T-shirt estival col large avec bande de propreté bord inférieur et emmanchures pourvus de couture invisibles manches courtes structure à 2 pans 2 panels construction
Single Jersey 100 % coton organique peigné ring-spun 120 g/m²
Une garantie "La Fair Wear Foundation"
Association non commerciale à laquelle peuvent adhérer des marques, distributeurs et producteurs de vêtements pour s'engager dans un processus vérifié et transparent d'amélioration des conditions de travail dans les unités de confection de leurs filières d'approvisionnements. 

Plus de détails

29,00 € TTC

En savoir plus

Amilcar Cabral

Le temps est venu, quarante-quatre ans après son assassinat, de comprendre et expliquer Amílcar Cabral, père de l’indépendance caboverdienne et bissau-guinéenne, coproducteur de l’Angola libre et, comment donc l’oublier, l’un des promoteurs de la Deuxième République portugaise. Amilcar Cabral fut le chef du parti indépendantiste de la Guinée Bissau et du Cap-vert, dirigeant incorruptible et anticolonialiste. Grande figure du socialisme, Amílcar était un prodige de l’esprit. Il aurait pu être l’un des plus grands footballeurs portugais, il a préféré être l’un des hommes politiques les plus brillants de son siècle, avec tous les sacrifices qu’impose un tel choix. Il a transcendé son temps en s’y enfonçant totalement.

“Je me jure le devoir de donner ma vie, toute mon énergie, tout mon courage, toute la capacité que je puis avoir en tant qu’homme, et jusqu’au jour où je mourrai, au service de mon peuple, en Guinée et au Cap Vert. Au service de la cause de l’humanité, pour donner ma contribution, dans la mesure du possible, afin que la vie de l’homme devienne meilleure au monde. Tel est mon agir”

Il faut avoir entendu Amilcar Cabral. La douceur des mots épousait la finesse d'une pensée qui restait disponible autour de ce point fixe : la liberté, cette conquête. Le Portugal a perdu avec lui l'adversaire le plus sensible, le mieux formé à ses valeurs. La sottise a bien visé, qui prête à ce crime une horreur supplémentaire.

United Souls lui rend hommage avec cette illustration de l’artiste Joy Hanoun, l’index levé comme nous rappelant que l’humanité se doit de rester UNE et indivisible!
Comme à notre habitude et parce que la musique est un vecteur d’universalité entre les peuples, voici une sélection musicale concocté par Mathieu alias Black Voices. Sélectionneur bisontin et défricheurs passionnés de sons pointus. Un rare groove qui nous emmènera dans un euphorisant voyage musical des années 70 du Cap Vert et de la Guinée Bissau. A écouter sans modération.



Accessoires

13 autres produits dans la même catégorie :

Téléchargement

Ref : Flies

Merci de consulter le guide des tailles de chaque produit, avant de passer votre commande.

Téléchargement (135.4k)
/*